jeudi 2 décembre 2010

GENERAL : La Lettre d'Information du mois de Décembre 2010

Pour recevoir en direct la Newsletter de l'idep, il faut en avoir fait la demande où être membre de l'ONG, donateur, parrain de la construction, mécène ou sponsor. Vous qui avez la chance d'être déjà abonné, copiez le lien de cette page et diffusez le à votre entourage en nous recommandant. Ainsi, vous deviendrez membre actif de la "solidaire attitude". Vous avez par le biais d'un collègue, d'un ami découvert ce canal d'information adapté au suivi d'avancement du projet, vous pouvez uniquement recevoir la Newsletter et faire partie de la mail-list en écrivant à : indiandevelopment_educationproject@orange.fr
Pour lire la lettre dans de bonnes conditions : cliquez dessus ...................................
Vous souhaitez en un clic parcourir l'ensemble de nos Newsletters, rendez-vous sur notre rubrique "toutes nos lettres d'informations"

dimanche 7 novembre 2010

GENERAL : Un simple ticket de métro pour partir… en Inde

Le 29 août 2010, l'équipe de télé matin (émission de France 2 présentée par William Leymergie) déambulait parmi les fidèles de Ganesh dans les rues de Little India ou plutôt le Little Jaffna, du nom de la capitale de la région tamoulophone du Sri Lanka, le micro quartier hindou de la capitale qui s’étale sur quelques pâtés d’immeubles à la frontière des X e et XVIII e arrondissements. Ganesh, le Dieu à tête d’éléphant, fils de la déesse Pârvatî et de Shiva est vénéré aujourd’hui en Inde et dans une large partie de l’Asie par des centaines de millions de fidèles. Son culte s’est répandu dès le 7ème siècle de notre ère dans une large partie de l’AsieGanesh compte de fervents dévots. Ses fidèles ont établi des temples à Ganesh, à New York, à Londres et depuis 1985 à Paris. Tous les ans, le grand char de Ganesha défile dans les rues, accompagné de joueurs de flûte, de tambour, de danseurs et de chanteurs. Sachez que des balades aux abords de la station la Chapelle, on ne peut oublier les épiceries aux senteurs du sud de l'inde, les restaurants authentiques tel le dishny de la rue Cail , les magasins d’étoffes multicolores, les call centers aux destinations évocatrices, mais aussi les salons de coiffure ou des magasins de vidéos croulant sous les DVD en provenance de Bollywood, l’usine à films de Bombay : bref s'arrêter à cette station, c'est se donner un avant goût de ce que compose nos voyages solidaires annuels dans le Tamil Nadu . Dans l'attente de futures visites de ce quartier que nous vous proposons dans le cadre de nos activités, nous vous invitons à découvrir cette vidéo évocatrice d'exotisme.
video

samedi 6 novembre 2010

GENERAL : Comme nous, refusez la fatalité ! Parlons en le 28 novembre aux Ulis

En France, tous les jours, des bénévoles, des salariés, comme ceux de l’indian development education project s’impliquent dans des projets de solidarité internationale. Des citoyens tentent de comprendre le monde et, par des gestes concrets promeuvent des relations Nord-Sud plus justes et plus équitables. Mais avez vous entendu parler de ces bénévoles, de ces salariés, de ces artisans pour un monde meilleur, de ces citoyens ? Les connaissez-vous ?
Nous vous invitons à venir nous rencontrer le dimanche 28 ! Nous vous ferons connaître notre vision de la solidarité, de la citoyenneté internationale, les actions menées tout au long de l’année sur nos sujets de préoccupation. Nous vous proposerons des pistes d’actions concrètes, à la portée de tous, et démontrerons lors d'une conférence que la solidarité internationale peut être un acte politique inscrit dans le durable.
Côté indian development education project, le soutien de microprojets en milieu scolaire se base sur le partage et la réciprocité, non sur l’assistance, laissant ainsi les populations maîtres de leur destin (les projets étant nés d’initiatives locales). Persuadé que l’éducation est un facteur majeur d’intégration, de lutte contre l’exclusion, l’idep à choisi de porter des projets visant à favoriser l’accès à l’école en veillant à la parité des sexes (l’objectif majeur étant, la scolarisation et le maintien des filles à l'école). Garantir le droit à l'éducation est une question d'équité, de justice et d'économie. Prendre conscience des enjeux qui traversent notre monde, s’engager en faveur de plus de justice et de solidarité, placer l’Homme au centre de nos préoccupations … c’est l’objectif de cette "13e Semaine de la solidarité internationale" : c’est aussi celui de l’indian development education project ….
En 2010, faisons que "La Semaine de la solidarité internationale" soit l’occasion de partager avec d’autres des valeurs et des objectifs communs et retrouvons nous au LCR de la Treille de 11h à 18h30, (Les Ulis). Nous vous rappelons que pour la création d'un évènement commun, il suffit de nous appeler au 09 62 38 40 75 ou 06 07 16 23 00 ou de nous écrive à : indiandevelopment_educationproject@orange.fr

mardi 2 novembre 2010

GENERAL : Si donner plus ne coûte pas plus, avec l’idep, parfois c’est même remboursé !

Vous êtes un particulier :
Vous souhaitez par exemple faire un don de 50€, vous pouvez donner jusqu’à 150€. Cette somme équivaudra à 50€ après déduction* d’impôts. Par contre l’ONG disposera bien de 150€, soit de quoi construire ≈ 1 m². Si souhaitez parrainer la construction du futur bâtiment scolaire (Kilvelur 2008) en faisant un don annuel de 500€, vous ne dépenserez en réalité que 170€ après défiscalisation, soit 0,47€/jour (l’équivalant d’une½ baguette). Si 500€ en une fois c’est trop ; pensez à la mensualisation ! Vous deviendrez le parrain privilégié de la construction avec un versement mensuel de 45€ (demandez-nous le formulaire ad hoc).

Vous êtes une entreprise :
Nous vous encourageons à en faire autant car non seulement vous bénéficierez de la déduction fiscale** en vigueur, mais la partie correspondant au coût réel après impôts vous sera remboursée sous la forme d’une insertion d’encart publicitaire*** sur le site web ainsi que sur les documents de prospection de l’ONG. Si vous faite un don annuel de 500€, vous ne dépenserez en réalité que 200€ après défiscalisation. En tant que partenaire, nous vous proposons de transformer ces 200€ en encart publicitaire pour une durée de 6 mois. On peut ainsi considérer que votre don initial de 500€ vous est entièrement remboursé ………. ! En sus d’une démarche solidaire, vecteur de défiscalisation utile, nous vous offrons une visibilité optimale à nos côtés. Sans tarder, appelez nous au 09 62 38 40 75 ou écrivez nous à : indiandevelopment_educationproject@orange.fr
(*) 66% du montant des dons faits à l'idep sont déductibles de vos impôts, dans la limite de 20% de votre revenu imposable. Sur le plan fiscal, seuls les dons et cotisations donnent lieu à déduction d'impôts. Pour que le donateur bénéficie de ces déductions, l'association bénéficiaire doit être d'intérêt général et délivrer un reçu fiscal que le donateur joindra à sa déclaration de revenus (sauf s'il effectue cette déclaration sur Internet)
(**) Le mécénat d'entreprise, qui passe par un "don manuel" à une association déclarée en préfecture, ouvre droit à déduction fiscale. Le don manuel se définit comme un don en nature ou en espèces. Un don reste manuel, quel que soit son montant, tant qu'il ne nécessite pas un acte notarié et n'est pas soumis à la formalité de l'enregistrement. Pour les entreprises assujetties à l'impôt sur le revenu ou à l'impôt sur les sociétés, la déduction fiscale est égale à 60 % du montant du don dans la limite de 5 millièmes du chiffre d'affaires annuel. Pour que le donateur bénéficie de ces déductions, l'association bénéficiaire doit être d'intérêt général et délivrer un reçu fiscal que le donateur joindra à sa déclaration de revenus (sauf s'il effectue cette déclaration sur Internet)

(***) la visibilité de l’insertion sur le site web, les newsletters, documents de prospection, est équivalente à 6 mois par tranches de 500€ de don.

Agissons ensemble en finalisant la construction de l’école pour toutes !

GENERAL : La Lettre d'Information du mois de Novembre 2010

Pour recevoir en direct la Newsletter de l'idep, il faut en avoir fait la demande où être membre de l'ONG, donateur, parrain de la construction, mécène ou sponsor. Vous qui avez la chance d'être déjà abonné, copiez le lien de cette page et diffusez le à votre entourage en nous recommandant. Ainsi, vous deviendrez membre actif de la "solidaire attitude". Vous avez par le biais d'un collègue, d'un ami découvert ce canal d'information adapté au suivi d'avancement du projet, vous pouvez uniquement recevoir la Newsletter et faire partie de la mail-list en écrivant à : indiandevelopment_educationproject@orange.fr
Pour lire la lettre dans de bonnes conditions : cliquez dessus ................................
Vous souhaitez en un clic parcourir l'ensemble de nos Newsletters, rendez-vous sur notre rubrique "toutes nos lettres d'informations"

vendredi 1 octobre 2010

GENERAL : La Lettre d'Information du mois d'Octobre 2010

Pour recevoir en direct la Newsletter de l'idep, il faut en avoir fait la demande où être membre de l'ONG, donateur, parrain de la construction, mécène ou sponsor. Vous qui avez la chance d'être déjà abonné, copiez le lien de cette page et diffusez le à votre entourage en nous recommandant. Ainsi, vous deviendrez membre actif de la "solidaire attitude". Vous avez par le biais d'un collègue, d'un ami découvert ce canal d'information adapté au suivi d'avancement du projet, vous pouvez uniquement recevoir la Newsletter et faire partie de la mail-list en écrivant à : indiandevelopment_educationproject@orange.fr
Pour lire la lettre dans de bonnes conditions : cliquez dessus ................................
Vous souhaitez en un clic parcourir l'ensemble de nos Newsletters, rendez-vous sur notre rubrique "toutes nos lettres d'informations"

mardi 24 août 2010

GENERAL : La Lettre d'Information du mois de Septembre 2010

Pour recevoir en direct la newsletter de l'idep, il faut en avoir fait la demande où être membre de l'ONG, donateur, parrain de la construction, mécène ou sponsor. Vous qui avez la chance d'être déjà abonné, copiez le lien de cette page et diffusez le à votre entourage en nous recommandant. Ainsi, vous deviendrez membre actif de la solidaire attitude. Vous avez par le biais d'un collègue, d'un ami découvert ce canal d'information adapté au suivi d'avancement du projet, vous pouvez uniquement recevoir la Newsletter et faire partie de la mail-list en écrivant à : indiandevelopment_educationproject@orange.fr
Pour lire la lettre dans de bonnes conditions : cliquez dessus ...............................
Vous souhaitez en un clic parcourir l'ensemble de nos Newsletters, rendez-vous sur notre rubrique "toutes nos lettres d'informations"

mardi 10 août 2010

GENERAL : La Lettre d'Information du mois d'août 2010

Pour recevoir en direct la Newsletter de l'idep, il faut en avoir fait la demande où être membre de l'ONG, donateur, parrain de la construction, mécène ou sponsor. Vous qui avez la chance d'être déjà abonné, copiez le lien de cette page et diffusez le à votre entourage en nous recommandant. Ainsi, vous deviendrez membre actif de la solidaire attitude. Vous avez par le biais d'un collègue, d'un ami découvert ce canal d'information adapté au suivi d'avancement du projet, vous pouvez uniquement recevoir la Newsletter et faire partie de la mail-list en écrivant à : indiandevelopment_educationproject@orange.fr
Pour lire la lettre dans de bonnes conditions : cliquez dessus ................................. Vous souhaitez en un clic parcourir l'ensemble de nos Newsletters, rendez-vous sur notre rubrique "toutes nos lettres d'informations"

mercredi 28 juillet 2010

GENERAL : Un symbole monétaire mondial pour la roupie indienne

Ce jeudi 15 juillet 2010, l'Inde a dévoilé le symbole représentant sa monnaie, la roupie. Cette décision vise à placer la devise de la troisième puissance d'Asie sur un même pied que l'euro, le dollar, le yen ou la livre sterling. Ainsi la roupie indienne aura son symbole, à l'image du $ du dollar, du € de l'euro ou du £ de la livre britannique. Jusqu'à présent, la roupie était simplement évoquée par les abréviations "Rs", "Rps" ou "INR" (indian rupee). Le symbole graphique choisi représente deux barres droites horizontales séparées par un espace et traversées par une forme de 2 incliné. "Ceci marque l'arrivée de la devise indienne en tant que devise robuste sur la scène internationale et je pense que chaque indien devrait en être fier", a considéré devant la presse la ministre de l'information, Ambika Soni. L'euro était la dernière devise à s'être dotée d'un symbole (1999). La livre sterling, elle, est représentée depuis le 18e siècle par un £. La roupie va donc bientôt exhiber ses plus beaux atouts, au détour d'un R soigneusement relooké, sur tous les claviers d'ordinateurs ou de téléphones portables et figurer dans les codes des logiciels de tous les utilisateurs de la planète.

mercredi 30 juin 2010

GENERAL : La Lettre d'Information du mois de Juillet 2010

Pour recevoir en direct la Newsletter de l'idep, il faut en avoir fait la demande ou être membre de l'ONG, donnateur, parrain de la construction, mécène ou sponsor. Vous qui avez la chance d'être déjà abonné, copiez le lien de cette page et diffusez le à votre entourage en nous recommandant. Ainsi, vous deviendrez membre actif de la solidaire attitude. Vous avez par le biais d'un collègue, d'un ami découvert ce canal d'information adapté au suivi d'avancement du projet, vous pouvez uniquement recevoir la Newsletter et faire partie de la mail-list en écrivant à : indiandevelopment_educationproject@orange.fr
Pour lire la lettre dans de bonnes conditions : cliquez dessus ..............................
Vous souhaitez en un clic parcourir l'ensemble de nos Newsletters, rendez-vous sur notre rubrique "toutes nos lettres d'informations"

dimanche 13 juin 2010

GENERAL : A la rencontre des artisans de l'école "pour toutes"

Ce début de juin, après une après midi récréative au Musée du Quai Branly fin mai, s'est vu riche en manifestations dédiées à la promotion des actions de l'idep. En l'espace d'une semaine, deux rendez-vous ont rassemblé des candidats potentiels à la réussite du projet "Kilvelur 2008".
D'abord le 4 juin 2010, sur l'initiative d'un chef d'entreprise persuadé que le monopole du coeur n'appartient pas uniquement à quelques grands opérateurs de la solidarité, un dîner caritatif à rassemblé à Guyancourt, mécènes, amis, collègues de travail, anciens et futurs parrains de la construction. Croyant aux valeurs et initiatives individuelles comme celle-ci, nous en appelons à tous et à toutes qui souhaitent devenir ambassadeurs de cette noble cause auprès de ceux qui ne resteront pas insensibles à toute proposition de pistes concrètes pour agir en citoyens solidaires. Alors que la crise mondiale tend à freiner encore les investissements, c'est par une série de petits actes que nous aurons raison de ce challenge qualifié d'ambitieux en cette période peu propice aux actes solidaires. Seul ou en équipe, il est possible accompagné des ses collègues, amis ou membres de sa famille d'organiser un évènement au profit de l'idep : dîner, randonnée, soirée conviviale, etc ....
Puis le 8 juin 2010, date de l'Assemblée Générale de notre partenaire officiel, la présidente de l'idep à été invitée par le président de la CMI Fnaim à présenter le projet "Kilvelur 2008" ainsi que l'engagement de l'ONG dans le cadre de la scolarisation et le maintien des filles à l'école en inde du sud, aux adhérents de la Chambre de Paris réunis en l'occasion au Pavillon Dauphine. Par ce coup de pouce, Didier Camandona, président de la CMI espère apporter au projet le soutien nécessaire à une fin heureuse à la construction de l'auditorium dans les délais impartis. Un grand merci à tous ceux qui sont venus nous apporter leur contribution et encore une fois, à ceux qui ne sont pas manifestés ; aidez nous à construire l'école de la liberté pour ces jeunes filles qui trouveront dans le fait d'aller à l'école le moyen de vivre leur émancipation, un statut et une reconnaissance dans leur société . Agissons ensemble sur les causes des inégalités au Nord comme au Sud en donnant par exemple aux filles de Kilvelur le moyen d'accéder à l'école, en finalisant le projet de construction d'école "pour toutes".

mercredi 2 juin 2010

GENERAL : La Lettre d'Information du mois de Juin 2010

Pour recevoir en direct la Newsletter de l'idep, il faut en avoir fait la demande ou être membre de l'ONG, donnateur, parrain de la construction, mécène ou sponsor. Vous, qui avez la chance d'être déjà abonné, copiez le lien de cette page et diffusez le à votre entourage en nous recommandant. Ainsi, vous deviendrez membre actif de la solidaire attitude. Vous avez par le biais d'un collègue, d'un ami découvert ce canal d'information adapté au suivi de l'avancement du projet, vous pouvez uniquement recevoir la Newsletter et faire partie de la mail-list en écrivant à : indiandevelopment_educationproject@orange.fr
Pour lire la lettre dans de bonnes conditions : cliquez dessus ...............
Vous souhaitez en un clic parcourir l'ensemble de nos Newsletters, rendez-vous sur notre rubrique "toutes nos lettres d'informations"

dimanche 9 mai 2010

GENERAL : La Lettre d'Information du mois de Mai 2010

Pour recevoir en direct la Newsletter de l'idep, il faut en avoir fait la demande ou être membre de l'ONG, donnateur, parrain de la construction, mécène ou sponsor. Vous, qui avez la chance d'être déjà abonné, copiez le lien de cette page et diffusez le à votre entourage en nous recommandant. Ainsi, vous deviendrez membre actif de la solidaire attitude. Vous avez par le biais d'un collègue, d'un ami découvert ce canal d'information adapté au suivi de l'avancement du projet, vous pouvez uniquement recevoir la Newsletter et faire partie de la mail-list en écrivant à : indiandevelopment_educationproject@orange.fr
Pour lire la lettre dans de bonnes conditions : cliquez dessus ...................

Vous souhaitez en un clic parcourir l'ensemble de nos Newsletters, rendez-vous sur notre rubrique "toutes nos lettres d'informations"

mercredi 28 avril 2010

GENERAL : la CMI Fnaim invite ses adhérents à soutenir l'idep

En lançant cet appel auprès de ses 700 membres, le président de la Chambre des Métiers de l'Immobilier Fnaim d'IdF, Didier Camandona espère apporter au projet "Kilvelur 2008" le soutien nécessaire à une fin de chantier heureuse dans les plus brefs délais. Afin de trouver les 20 000 € garants de la bonne fin de l'auditorium aujourd'hui en construction, l'idep propose la souscription de bons de parrainage d'un montant de 500 € l'unité (soit 170 € après défiscalisation). Le challenge, loin d'être ambitieux, sera ainsi atteint avec uniquement une quarantaine de parrains. Alors, qui seront les 40 premiers parmi les 700 adhérents de la CMI ?

mardi 27 avril 2010

GENERAL : l’idep propose de découvrir l’art tribal indien au Quai Branly lors d’une matinée récréative

Celle-ci se déroulera le 29 mai, de 14 à 18h au Musée du quai Branly, 75007 Paris
Nous vous proposons de réserver votre après midi pour participer à cette rencontre avec l’art tribal indien dont une partie de la participation est au profit de l'indian development education project. Nous nous retrouverons pour cette première au musée du quai Branly non seulement pour l’aspect culturel mais aussi pour la convivialité que nous offrira le salon de thé "les ombres". Cette matinée se déroulera en deux temps : d'abord une visite d’environ 1h30 puis un moment convivial favorisant l’échange autour du projet kilvelur 2008 sur une terrasse au panorama exceptionnel ou la tour Eiffel semble être à portée de main. Persuadé que de cet instant propice à la convivialité et à la qualité de l'échange naitra des pistes concrètes pour l'aboutissement du projet déjà engagé, nous vous invitons à réserver sans tarder dans votre agenda ce rendez vous avec un autre visage de l’inde.
En organisant cette matinée récréative solidaire, l’idep vous apportera une occasion unique et exceptionnelle de rencontrer en une après midi, un pays, une culture, un projet porteur d’espoir pour les jeunes filles de Kilvelur. Alors, venez nous retrouver, seul ou accompagné, tout en invitant un ami, une amie, un collègue, une collègue ou toute personne susceptible de trouver un intérêt à participer à ce moment culturel, convivial et utile.
Pour vous offrir cet extraordinaire instant en petit comité, réservez sans tarder votre participation, en envoyant un mail de confirmation à :
didier.cazes@orange.fr

dimanche 11 avril 2010

GENERAL : La Lettre d'Information du mois d'Avril 2010

Pour recevoir en direct la Newsletter de l'idep, il faut en avoir fait la demande ou être membre de l'ONG, donateur, parrain de la construction, mécène ou sponsor. Vous, qui avez la chance d'être déjà abonné, copiez le lien de cette page et diffusez le à votre entourage en nous recommandant. Ainsi, vous deviendrez membre actif de la solidaire attitude. Vous avez par le biais d'un collègue, d'un ami découvert ce canal d'information adapté au suivi de l'avancement du projet, vous pouvez uniquement recevoir la Newsletter et faire partie de la mail-list en écrivant à : indiandevelopment_educationproject@orange.fr
Pour lire la lettre dans de bonnes conditions : cliquez dessus ........................
Vous souhaitez en un clic parcourir l'ensemble de nos Newsletters, rendez-vous sur notre rubrique "toutes nos lettres d'informations"

dimanche 4 avril 2010

PROJETS : La mise en place d'un nouveau microprojet éducatif en milieu rural - Arasur 2010

Hors du projet principal "Kilvelur 2008", l'idep s'attache en parallèle à la mise en place de microprojets éducatifs. Ce tout dernier s’inscrit dans le cadre du soutien au droit à l’éducation élémentaire qui entre en vigueur ce mois d’avril 2010. La loi "au droit à l'éducation gratuite et obligatoire pour les enfants" est une très bonne chose tout comme le fait que dorénavant les filles et garçons, riches et pauvres, devront remplir les bancs scolaires. Cependant, force est de constater que la précarité des toutes petites structures scolaires restera hélas longtemps effective si des structures privées ne viennent pas leur donner un coup de pouce sur ce chemin du développement. En veillant au bon équilibre pour une aide privée/état, l’idep souhaite apporter une aide ponctuelle à cette école primaire du district de Tiruvarur, installée à Arasur, village de 500 âmes. Le projet, sur un plan triennal, se résume en la dotation d’un micro-ordinateur et de tout son équipement associé ainsi que de toutes les fournitures scolaires nécessaires à la dispense de leurs projets pédagogiques dans de bonnes conditions. Pour se faire, l’idep recherche un partenaire qui prendrait à son compte la réalisation de ce microprojet. Alors, n'hésitez pas à vous renseigner, nous vous accompagnerons.

jeudi 18 mars 2010

CALEPIN DE VOYAGE : Visiter le Tamil Nadu, Ooty

Ooty de son nom officiel Udhagamandalam (Tamoul: உதகமண்டலம்), est la capitale du district des Nilgiris "Montagnes Bleues", au sud-est du Tamil nadu. Cette station autrefois balnéaire, à 2250 mètres d'altitude fût fondée au début du dix neuvième siècle pour accueillir le gouvernement de Chennai qui voulait prendre le frais en été. Auparavant, cette région était uniquement habitée par les Todas, peuple tribal, vouant une adoration toute particulière aux buffles. Parmi les spécificités locales, c'est le voyage pour se rendre à Coonoor avec un petit train autrefois à vapeur (aujourd'hui diesel), Nilgiri Mountain Railway, classé au patrimoine mondial de l'UNESCO. Celui-ci avait été mis en service en vu du transport des récoltes issues des différentes plantations de thé. C'est un endroit pittoresque, un havre de paix avec une température inférieure à 20° ou depuis des années, c'est l'une des destinations les plus recherchée pour échapper à la chaleur des plaines, aux inconvénients des villes, s'y détendre, cela au milieu d'une nature exubérante. Le week end des milliers d'indiens fréquentent cet endroit ou les indiens portent des pulls et des bonnets et ou l'on trouve du chocolat dans tous les magasins. On ne peut que vous conseiller les balades au milieu des nombreux jardins botaniques, des roseraies exceptionnelles, des plantations de thé et de cacaoyer ou de vous rendre sur les hauteurs ou a partir de points panoramiques comme Doddabetta Peak (2800 m), vous admirerez de magnifiques couchers de soleil sur les Nilgiris. A quelques heures de Coimbatore, vous serez dans une inde, très fraiche (surtout la nuit), propre, sans bruits ni poussière, avec une population serviable et accueillante. Cette contrée est dotée de peu d'axes routiers de qualité et ce qui reste des routes et chemins autrefois carrossables, des chemins totalement ravinés et défoncés. Annie Besant (1er/10/1847 - 20/09/1933) qui fut conférencière, féministe, libre-penseuse, socialiste et théosophe britannique, qui prit part à la lutte ouvrière avant de diriger la Société Théosophique tout en luttant pour l'indépendance de l'Inde fut assignée à résidence à Ooty au cours de la Première Guerre mondiale, cela en raison de ses engagements. A moins de 50 km d'Ooty, si l'on ne redoute pas les mauvaises routes en pleine montagne on peut rejoindre la réserve nationale de Mudumalai ou y sont protégés tigres, singes, éléphants et serpents. Ce parc dédié à la sauvegarde du tigre est certainement un havre de paix pour les animaux mais sûrement pas pour les quelques touristes qui s'y risquent. Rien n'est fait pour les accueillir ou du moins les y retenir comme cela existe à Kumilly (Kérala), dans le Parc National de Periyar. Uniquement une balade en bus dans le parc y est autorisée duquel l'on peut apercevoir quelques éléphants sauvages surveillés de loin par des éléphants domestiques.

mercredi 17 mars 2010

PROJETS : Avancement du chantier au 8 mars 2010

Voici les dernières prises de vues attestant du bon avancement du chantier. Le soubassement de l'édifice est désormais finalisé et les premiers poteaux apparaissent.
video

samedi 13 mars 2010

GENERAL : La Lettre d'Information du mois de Mars 2010

Pour recevoir en direct la Newsletter de l'idep, il faut en avoir fait la demande ou être membre de l'ONG, donateur, parrain de la construction, mécène ou sponsor. Vous, qui avez la chance d'être déjà abonné, copiez le lien de cette page et diffusez le à votre entourage en nous recommandant. Ainsi, vous deviendrez membre actif de la solidaire attitude. Vous avez par le biais d'un collègue, d'un ami découvert ce canal d'information adapté au suivi de l'avancement du projet, vous pouvez uniquement recevoir la Newsletter et faire partie de la mail-list en écrivant à : indiandevelopment_educationproject@orange.fr
Pour lire la lettre dans de bonnes conditions : cliquez dessus ....................
Vous souhaitez en un clic parcourir l'ensemble de nos Newsletters, rendez-vous sur notre rubrique "toutes nos lettres d'informations"

vendredi 12 mars 2010

GENERAL : les filles de Kilvelur remercient les sponsors du projet

Vous avez donné à l'idep pour son projet "Kilvelur 2" : ce message est pour vous ....
video
Un grand merci à Philippe et Stéphane pour ce clip vidéo
.
Après les élèves, c'est Mme Srassvathi, la directrice de l'école qui vous remercie ....

jeudi 11 mars 2010

CALEPIN DE VOYAGE : visiter le Tamil Nadu, Yercaud

Regardez et écoutez : vous êtes à Yercaud !
video
Non loin de Salem, c'est l'endroit idéal pour se reposer, à moins de 5 heures de route de Pondicherry. Moins haut que les Nilgiris, la température y est agréable et les indiens n'y ont pas de bonnets et pulls comme à Ooty. Yercaud est un village touristique situé à environ 1500 m d'altitude, envahit par des touristes indiens le week end. Depuis Salem, avec notre vielle ambassador blanche, il nous faut plus d'une heure pour gravir cette montagne aux 20 lacets, épiés par les uniques singes qui attendent ripailles sur le bord de route. Avant d'arriver à Yercaud nous traversons les premières plantations de café aux grappes rouge vif et de poivre, cela à l'ombre des arbres. En effet le caféier a besoin de lumière mais ne supporte pas le soleil, c'est pourquoi il n'est planté que sous des futaies. Le village s'étend sur une colline derrière un lac artificiel sur lequel nous pouvons faire du pédalo. De nombreuses balades nous amènent sur les points hauts de la région ou de nombreux points panoramiques y sont construits (Telescope, Pagoda point, Lady's seat, Gents Seat, Childrens Seat). De même, nous pouvons y visiter avec intérêt au moins 3 temples dont le plus spectaculaire est Shevarayan temple (le sacré est au fond d'une grotte). Enfin pour ceux qui aiment marcher dans une jungle luxuriante, un trekking vous amène jusqu'aux chutes d'eau (Kiliyur Water Falls) ou seuls les singes et oiseaux multicolores vous accueilleront (voir la vidéo ci-dessus). Pour ceux et celles qui veulent profiter uniquement de cet havre de paix, avec une température inférieure à 22°, il vous reste les nombreux jardins botaniques, roseraies, plantations d'orchidées. Ainsi à une 30e de km de Salem, vous serez dans une inde, fraiche (surtout la nuit), propre, sans bruits ni poussière, avec une population serviable, accueillante ou la bontée est vraie, réelle, sincère. Bien intégrés dans la végétation, Yercaud possède de nombreux et très beaux ensembles hôtelliers, comme le Shevaroys International. Par contre, si vous choisissez de visiter les alentours en autorickshoo, attention à votre dos si vous êtes fragiles des lombaires car les chemins autrefois carrossables, sont aujourd'hui totalement ravinés et défoncés. En résumé, passer par Yercaud c'est un bon moyen de récupérer ........! surtout dans cette région riche en sites de qualité à visiter : http://indiandevelopmenteducationproject.blogspot.com/2009/06/calepin-de-voyage-visiter-le-tamil-nadu_2907.html

samedi 13 février 2010

CALEPIN DE VOYAGE : 2 semaines au pays de Saraswati

Du 20 février au 5 mars nous serons au Tamil Nadu et nous vous invitons à nous suivre, du moins par le biais de ce carnet de voyage dont l'ambition se résume à compléter le précédent que vous pouvez re-parcourir en cliquant sur les liens suivants : http://indiandevelopmenteducationproject.blogspot.com/2009/06/calepin-de-voyage-carnet-de-voyage_15.html et http://indiandevelopmenteducationproject.blogspot.com/2009/06/calepin-de-voyage-visiter-le-tamil-nadu_48.html . Nous y serons non seulement pour continuer ce que nous appelons nos "voyages solidaires" mais aussi pour la poursuite du chantier "Kilvelur 2008".

C'est vers une heure du matin, le 21, à l'aéroport de Chennai, que nous avons retrouvé Arrasu, notre chauffeur habituel depuis plusieurs années. Nous prenons alors la route pour Pondicherry via la sea road. Nous sommes arretés pour préparer notre voyage dans une magnifique Guest House, en périphérie de Pondy, au calme : la Maison Blanche (tenue par un couple Français, partis de Mâcon, Nicolas et Patricia)

Dès le lundi nous sommes partis vers kilvelur, première grande étape du voyage puisque nous y redémarrerons le chantier du futur auditorium.


Jour des rencontres : d'abord avec les représentants de l'ONG Ajai Adi, puis Vasantha Kumari responsable de Gandhi Village. Dans l'après midi c'est au tour des représentants des autorités gouvernementales éducatives indiennes. Le partenariat avec l'état indien est ainsi officiellement scellé. Pour un m2 français = l'état indien en finance trois : en 2009 pour 600 000 Rps français, l'état indien en a donné 1 800 000 Rps. Les deux chantiers vont donc se réaliser simultanément et en collaboration.


Appel et cérémonie du matin tous ensemble avec mise a l'honneur des représentants des 2 ONG Françaises. Déjeuner officiel a Gandhi Village en compagnie des élèves. En fin d'après midi, comme l'an passé nous sommes allés faire le change pour pouvoir démarrer au plus vite le chantier. Encore une valise de billets à devoir balader ! Rencontre de l'architecte et des contremaîtres dans la soirée.


Le chantier a officiellement commencé ce jour. Les équipes des deux bâtiments en cours de construction travaillent de concert, alors que les 900 élèves de l'AVAGHS vaquent à leurs cours habituels et pour certaines aux examens. Dîner avec Ganesan, sa famille et ses collaborateurs avant notre départ vers d'autres horizons pour la découverte du Tamil Nadu et la préparation de futurs voyages solidaires.


Départ de Kilvelur vers 9h pour 350 km, soit 8 heures de route ! Pollachi ne sera qu'une étape car une seule envie après un tel voyage sous un soleil de plomb avec notre ambassador : une douche et dormir ! Nous retrouvons en partie les paysages déjà parcourus les années passées (notamment jusqu'à Palani).


Les vacances commencent ici ! L'objectif de visiter le Nilgiris se concrétise ce jour. Notre étape se trouve être Ooty et non Coonor, soit 20 km de plus dans les hauteurs ! Quatre heures pour 130 km dont la moitie sur de petites routes escarpées de montagne. Première surprise : les indiens ici sont avec des bonnets et des pulls, en effet dès que le soleil se cache il fait froid (température variant entre 9 et 23 degrés). Malgré les 15 degrés de différence entre Pollachi et Ooty sans rien changer a nos habitudes vestimentaires, nous allons visiter le jardin botanique. Vu la multitude de sites a visiter sur place nous décidons d'y rester un jour de plus.


Toujours présents à Ooty (2250 m) nous commençons par visiter la gare ferroviaire et son train mythique classé au patrimoine mondial de l'Unesco. Ensuite c'est dans une base de loisir "made in india" que nous avons profité du restant de fraîcheur de la nuit avec des centaines d'indiens venus y passer le week end . D'ailleurs c'est le premier jour ou nous avons revêtus nos tenues européennes : pulls et gilets et nous avons dormis sous deux couvertures. Toute la journée nous enchaînons les visites : Doddabetta Peak (point panoramique à 2800 m), une plantation de thé avec visite du musée et de sa manufacture, le jardin des roses (toutes les espèces du monde y sont). Anecdotes : ici en guise de grignotage les touristes indiens achètent des carottes, alors que les boutiques en ville regorgent de chocolat (fabrique sur place).


Aujourd'hui nous souhaitons rejoindre la réserve nationale de Mudumalai ou y sont protégés tigres, éléphants et serpents. A peine partis d'Ooty, en haut d'une côte un bruit sourd sous la voiture nous stoppe . Un homme vient à nous, il est mécanicien et après un bref examen de la voiture le diagnostic est sans appel : nous avons perdu une plaquette de frein. 3 heures de réparation furent nécessaires et après une séance d'essai tous ensembles nous purent repartir. La route est longue et encombrée par une noria de bus et camions qui laissent peu de place aux autos, vélos et motos. Nous en avions dès le premier jour dans le Nilgiris fait les frais puisque alors que nous doublions dans une montée un bus, devant précipitamment nous rabattre, notre arrière de l'ambassador à violemment percuté l'avant du bus, cela à proximité d'un précipice . Le parc de Mudumalai est certainement un avre de paix pour les animaux mais sûrement pas pour les quelques touristes qui s'y risquent. Rien n'est fait pour les accueillir ou du moins les y retenir. Uniquement une balade en bus dans le parc y est autorisée et y coucher est quasiment pas possible. Nous avons vu uniquement quelques éléphants domestiques. Pour cette raison nous avons décidés de revenir en arrière et ainsi nous avancer pour le lendemain : 4 heures de routes supplémentaires soit au total 7 dans la journée , cela pleine montagne, au milieu de milliers d'hectares de plantation de thé. Ce soir nous avons donc quitté le Nilgiris, avons retrouvé l'inde des plaines, plus chaude, plus dense : nous dormons à Mettuppalayam.



Départ à 9 h de Mettuppalayam pour Yercaud en passant par Salem, soit 210 km ou encore 4 h de voiture . Une 10e de km avant Salem, ne pas hésiter de s'arrêter pour visiter un temple très spécifique : 1008 lingam y sont exposés. Yercaud est à plus de 1200 m et recouvert de plantations de café, de poivre, d'orangers. Il y fait frais mais le soleil est omniprésent. En ce lieu de villégiature, au calme, à la flore luxuriante, de très nombreuses balades nous y attendent. Les hôtels sont luxueux et de qualité, les gens très accueillants


Ce site est aussi tout comme Ooty envahi par les indiens les week ends car on peut vraiment s'y reposer et s'y distraire . Outre les multiples points panoramiques, les jardins botaniques et d'orchidées, les petits temples, la base de loisir ou l'on peut y faire du Pédalo et du bateau, on peut faire du trekking notamment pour rejoindre des chutes d'eaux dans la jungle. On tout fait en 1,5 jours mais ce site mérite qu'on y reste au moins 3.


C'est notre dernier jour en inde et nous nous apprêtons à regagner Chennai, soit 8 heures de route. De plus nous devons faire nos courses car jusqu'ici nous n'avons visité que des endroits ne disposant pas de magasins de souvenirs tels qu'un européen peut le concevoir. Alors pour cela, sur le chemin de Chennai nous faisons un détour supplémentaire par Mamallapuram ou tout bon touriste qui se respecte passe au moins une fois dans sa vie, s'il visite le Tamil Nadu bien sur. Chose faite, arrivés sur place à 16h30, nous prenons un hôtel pour nous changer, faisons les courses, mangeons : tout cela en 4 heures. En effet nous devons être à l'aéroport à 22h et nous avons 1h30 de route encore. Les imprévus sont toujours là, la preuve une fois de plus s'est révélée cet après midi puisque nous avons crevé mais lorsqu'on n'a pas de roue de secours ! il faut réparer avant de partir ...... l'avion n'attendra pas !
Ce vendredi 5 mars a midi, nous étions revenus aux Ulis .............. Le détail du périple, soit 2000 km dans de nouveaux lieux vous seront commentés et illustrés dans message futur et dédié aux voyages.

samedi 30 janvier 2010

GENERAL : La Lettre d'Information du mois de Février 2010

Pour recevoir en direct la Newsletter de l'idep, il faut en avoir fait la demande ou être membre de l'ONG, donateur, parrain de la construction, mécène ou sponsor. Vous, qui avez la chance d'être déjà abonné, copiez le lien de cette page et diffusez le à votre entourage en nous recommandant. Ainsi, vous deviendrez membre actif de la solidaire attitude. Vous avez par le biais d'un collègue, d'un ami découvert ce canal d'information adapté au suivi de l'avancement du projet, vous pouvez uniquement recevoir la Newsletter et faire partie de la mail-list en écrivant à : indiandevelopment_educationproject@orange.fr
Pour lire la lettre dans de bonnes conditions : cliquez dessus ....................
Vous souhaitez en un clic parcourir l'ensemble de nos Newsletters, rendez-vous sur notre rubrique "toutes nos lettres d'informations"

vendredi 22 janvier 2010

GENERAL : Dîner Caritatif du 21 janvier 2010 organisé au Bollywood Lounge de Paris

Ce 21 janvier, Chefs d'entreprises, Mécènes se sont retrouvés lors du premier dîner solidaire de l'année 2010 autour de la Présidente, du Secrétaire Général, et des Membres actifs de l'indian development education project. Au lendemain de Vasant Panchami, c'est dans une ambiance "bollywoodienne", pleine de couleurs et d'odeurs que de nombreux échanges se firent en toute convivialité. Un mois avant notre départ pour le Tamil Nadu, nous avons souhaité visionner le film "Akshya linga vibho" à l'ensemble des participants afin qu'ils prennent la mesure du challenge que nous nous sommes lancé. De même la projection des images ramenées lors de la pose de la première pierre, en février 2009, n'a fait que conforter l'envie pour la majeure partie du groupe de se rendre sur place lors de prochains voyages "solidaires". Un grand merci à tous les présents et encore une fois, aidez nous à construire l'école de la liberté pour ces jeunes filles qui trouverons dans le fait d'aller à l'école le moyen de vivre leur émancipation, un statut et une reconnaissance dans la société indienne.

mercredi 6 janvier 2010

GENERAL : La Lettre d'Information du mois de janvier 2010

Pour recevoir en direct la Newsletter de l'idep, il faut en avoir fait la demande ou être membre de l'ONG, donateur, parrain de la construction, mécène ou sponsor. Vous, qui avez la chance d'être déjà abonné, copiez le lien de cette page et diffusez le à votre entourage en nous recommandant. Ainsi, vous deviendrez membre actif de la solidaire attitude. Vous avez par le biais d'un collègue, d'un ami découvert ce canal d'information adapté au suivi de l'avancement du projet, vous pouvez uniquement recevoir la Newsletter et faire partie de la mail-list en écrivant à : indiandevelopment_educationproject@orange.fr
Pour lire la lettre dans de bonnes conditions : cliquez dessus ....................