mardi 25 août 2009

PROJETS : Avancement du chantier au 23 août 2009

Voici les dernières photos attestant du bon avancement du chantier. Les fondations en forme de puits sont terminées. Désormais chacun des puits est relié par des longrines (poutres en Béton Armé).

video

GENERAL : La Lettre d'Information du mois de septembre

Pour recevoir en direct la Newsletter de l'idep, il faut en avoir fait la demande ou être membre de l'ONG, donateur, mécène ou sponsor. Vous avez par le biais d'un collègue, d'un ami découvert ce canal d'information adapté au suivi de l'avancement du projet, vous pouvez uniquement recevoir la Newsletter et faire partie de la mail-list en écrivant à : indiandevelopment_educationproject@orange.fr Pour lire la lettre : cliquez dessus ....................

jeudi 20 août 2009

CALEPIN DE VOYAGE : dépaysement garanti à Paris ..!

Le 30 août 2009, il vous suffira d’un ticket de métro pour partir… en Inde. Ganesh, le Dieu à tête d’éléphant, fils de la déesse Pârvatî et de Shiva est vénéré aujourd’hui en Inde et dans une large partie de l’Asie par des centaines de millions de fidèles. Son culte s’est répandu dès le 7ème siècle de notre ère dans une large partie de l’Asie où Ganesh compte de fervents dévots (voir notre article, CALEPIN DE VOYAGES : A la rencontre de Ganesh ou Ganapati). Ses fidèles ont établi des temples à Ganesh, à New York, à Londres et depuis 1985 à Paris. Tous les ans, le grand char de Ganesha défile dans les rues, accompagné de joueurs de flûte, de tambour, de danseurs et de chanteurs. Les abords de la station la Chapelle accueilleront donc une fois de plus la procession annuelle en l’honneur du dieu Ganesh ce dernier dimanche d'août. Ce 14eme rendez-vous organisé dans la capitale devrait rassembler toute la communauté hindouiste d’Île-de-France et la procession, comme tous les ans partira à 11 heures du temple de Ganesh situé au 72, rue Philippe-de-Girard dans le 18e (le plus ancien de Paris, fondé en 1985 dans un modeste local au pied d’un immeuble vétuste). Le cortège entourant le char du dieu Ganesh sillonnera ensuite les rues de Little India ou plutôt le Little Jaffna, du nom de la capitale de la région tamoulophone du Sri Lanka, le micro quartier hindou de la capitale qui s’étale sur quelques pâtés d’immeubles à la frontière des X e et XVIII e arrondissements. C’est en effet ce quartier voisin de la gare du Nord qui a accueilli les premiers réfugiés tamouls dans les années 1980 (après le durcissement de lois d’immigration en Angleterre où cette communauté avait tendance à se rendre). La première boutique tamoule du X e arrondissement aurait ouvert en 1982. Les autres ont suivi par un phénomène de regroupement communautaire. Même si les Tamouls au cours de ces 30 dernières années se retrouvent davantage en Seine-Saint-Denis qu’à Paris, leurs commerces sont restés concentrés dans le petit quartier de la Chapelle, principalement dans le haut de la rue du Faubourg-Saint-Denis. D'une ballade dans ce quartier on ne pourra oublier les épiceries aux senteurs du sud de l'inde, les restaurants authentiques tel le dishny de la rue Cail , les magasins d’étoffes multicolores, les call centers aux destinations évocatrices, mais aussi les salons de coiffure ou des magasins de vidéos croulant sous les DVD en provenance de Bollywood, l’usine à films de Bombay : bref un avant gout de ce que compose nos voyages annuels dans le tamil Nadu.
Pour rappel : l'anniversaire de Ganesh (Ganesh Chatourthi) se fête le 23 aout.
Pour plus de renseignements :
Sur la fête :
http://www.templeganesh.fr/fetegan.htm
Sur le mythe de ganesh : http://www.templeganesh.fr/myth.htm

mardi 18 août 2009

PROJETS : vues d'un chantier solidaire !

L’aide au développement se distingue de l’aide d’urgence en ce qu’elle favorise l’essor des populations aidées alors que l’aide d’urgence intervient dans des situations de catastrophes naturelles ou conflits armés. En lieu et place d’aide au développement, les fondateurs de l’idep préfèrent l’appellation coopération au développement, du fait qu’en son sein, y prône des projets élaborés par les populations locales et ainsi constitue un réel accompagnement participatif. C’est sur ces fondamentaux que l’idep porte des micro projets dont le terme de "micro" n’a de valeur que par opposition aux programmes d'envergure macro économique, d'aide directe aux gouvernements ou aux grandes institutions des pays bénéficiaires, pilotés par l’AFD, le FMI, etc.. et qui se chiffrent par dizaines ou centaines de millions d'euros. En ce sens, le microprojet est mille fois moins important, il reste d'échelle villageoise ou communautaire et n'a qu'une influence locale. Mais il touche les gens au cœur de leurs préoccupations et, surtout, il n'existerait pas sans eux. Le microprojet que vous accepterez de soutenir aux côtés de l’idep répond aux besoins de base des populations locales et prend appui sur des partenaires locaux, pleinement investis, fiables et motivés.
Le chantier actuel, concrétise ce que nous appelons la coopération au développement local, car l’arrivée de celui-ci, peu mécanisé donc à fort besoin en main d’œuvre humaine, donne aux populations locales la possibilité de gagner 200 à 250 roupies par jour (moins de 4 euros). Des femmes de coolies ¹, des mères de filles scolarisées à l’AVAGHS ², des veuves, des célibataires, soit au total plusieurs dizaines de femmes en quête de ressources complémentaires, d'un accès au minimum vital fréquenterons le chantier. Le choix technico-économique nous a conduits à opter pour une construction sur ossature Béton Armé, donnant une plus grande facilité d’emploi, offrant un contrôle optimal de la superstructure. Alors que l’ossature sera constituée de poteaux principaux et de poutres, le bardage (en briques) composant les murs sera fait à partir de matériaux n’exigeant aucune qualité porteuse, celui-ci ne jouant qu’un rôle de remplissage. Soucieux du développement économique local, nous utiliserons des briques en terre cuite réalisées sur place et encouragerons l’entreprise à employer une main d’œuvre locale.
¹ tacherons, ouvriers agricoles journaliers, manœuvres sur les chantiers
² Anjuvattathamman Girls High School
video

dimanche 16 août 2009

PROJETS : première 15e d'août 2009, c'est la sortie de terre de Kilvelur 2008 !

En signe de témoignage aux donateurs, parrains et marraines de ces derniers mois, voici les dernières photos attestant du bon démarrage de la nouvelle construction. La réalisation d’un auditorium à usages multiples, sous la forme d’un bâtiment modulable de 23,50 m x 6,70 m, répondra au gréé de ses transformations aux besoins de toute une année scolaire. En tant qu’amphi, il servira de salle d’examens et de spectacles, en tant qu’open space, il se transformera en plusieurs classes modulables.
Pour bien visualiser les photos : cliquez dessus

vendredi 7 août 2009

GENERAL : Lettre d'Information du mois d'Aout 2009

Pour recevoir en direct la Newsletter de l'idep, il faut en avoir fait la demande ou être membre de l'ONG, donateur, mécène ou sponsor. Vous avez par le biais d'un collègue, d'un ami découvert ce canal d'information adapté au suivi de l'avancement du projet, vous pouvez uniquement recevoir la Newsletter et faire partie de la mail-list en écrivant à : indiandevelopment_educationproject@orange.fr
Pour lire la lettre : cliquez dessus ....................

jeudi 6 août 2009

PROJETS : Parrainer la construction d’une école : un geste solidaire et utile

L'idep lance auprès des particuliers et des entreprises un appel à parrainages. Le business modèle de l'action en cours, garantissant le financement du projet "kilvelur 2008" en 3 ans, repose en la collecte d'environ 80 dons d'une valeur de 500 €.

Tout particulier, peut devenir un sociétaire privilégié de l'idep en parrainant la construction et ainsi être associé au projet, en s'acquittant d'un don annuel minimal de 500 € qui en réalité correspond à 170 € après défiscalisation, soit 0,47 € / jour (une ½ baguette). Le parrainage d’une durée d’un an à hauteur de 500 €, sur demande peut être reconduit. Le mode de financement peut se traduire par un versement one shot de 500 € ou une contribution mensuelle de 45 €.

En tant que parrain vous aurez en retour :
• l’inscription de votre nom sur une plaque apposée sur l’école
• un certificat de parrainage
• un dossier de presse présentant l’indian development education project
• un fact sheet comprenant les informations sur le microprojet que vous parrainez
• la mention de votre nom sur le site internet (facultatif)
• l’abonnement à la lettre d’information bimestrielle de l’idep
• une véritable brique fabriquée sur le chantier indien (facultatif)

Cette offre de parrainage est aussi ouverte à tout professionnel, qui dans un cadre de défiscalisation où d'image, souhaiterait devenir le sponsor privilégié de l'idep. De même, toute association, régie par la loi de 1901, peut dans le cadre d’une action ponctuelle apporter son soutien et contribuer au parfait achèvement de Kilvelur 2.

Persuadé que vous ne resterez pas insensible à toute proposition de pistes concrètes pour agir en citoyens solidaires, l’idep vous invite à intégrer le groupe restreint des candidats à la réussite de cette œuvre.
Alors, sans tarder, demandez nous un formulaire de parrainage via l’adresse suivante : indiandevelopment_educationproject@orange.fr