jeudi 25 juin 2009

PROJETS : Manutention sur le chantier principalement assurée par les femmes

Alors que l’ossature sera constituée de poteaux principaux et de poutres, le bardage composant les murs sera fait à partir de matériaux n’exigeant aucune qualité porteuse, celui-ci ne jouant qu’un rôle de remplissage. Soucieux du développement économique local, nous utiliserons des briques en terre cuite réalisées sur place et encouragerons l’entreprise à employer une main d’œuvre locale.

video

L’arrivée d’un chantier, peu mécanisé donc à fort besoin en main d’oeuvre humaine, donne aux populations locales la possibilité de gagner 100 à 150 roupies par jour (moins de 2,5 euros). Les femmes de coolies (tacherons, ouvriers agricoles journaliers, manœuvres sur les chantiers), des veuves, des célibataires, soit au total plusieurs dizaines de femmes en quête de ressources, d'accès au minimum vital fréquenterons le chantier.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire